Les monstres verts

Mais déjà tu t’échappes,
Même pas l’temps que j’t’attrapes,
La fatalité nous attaque,
J’vais matraquer ta baraque.

Attention aux monstres verts,
Qui ne vont pas tarder à sortir de terre.
Mais pourquoi les anges,
N’ont pas de voix oui c’est étrange.
Mais pourquoi toi tu n’as pas la joie,
Oui pourquoi la magie n’existerait pas,
Je pourrai tout faire et partir en enfer,
En enfer, en enfer, en enfer, en enfer.

Tout au fond de la terre,
Bien au chand dans la lave,
Près des monstres verts,
Qui piquent le derrière et qui bavent.

Simon

2 réflexions sur “Les monstres verts

  1. Merci Michelle pour ton commentaire.
    En effet, il est souvent plus facile de faire passer des émotions avec une chanson triste qu’avec une chanson joyeuse, qui a vite fait de devenir gnangnan.
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *