Il a tourné

Paroles Jacques Prévert (Neuilly-sur-Seine 1900 – Omonville-la-Petite 1977)

Il a tourné autour de moi,
Pendant des années, pendant des mois,
Et il a posé la main sur mon sein
En m’appellant son petit coeur,
Et il m’a arraché une promesse,
Comme on arrache une fleur à la terre
Et il a gardé cette promesse dans sa tête,
Comme on garde une fleur dans une serre.
Et j’ai oublié ma promesse,
Et la fleur tout de suite à fanée
Et les yeux lui sont sortis de la tête,
et il m’a regardé de travers,
Et il m’a injurié.
Un autre est venu qui ne m’a rien demandé,
Mais il m’a regadé toute entière,
Déjà pour lui j’étais nu de la tête au pied,
Et quand il m’a déshabillé, je me suis laissé faire,
Et je ne savais pas qui c’était.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *