La guerre

Paroles de Jacques Prévert
(Neuilly-sur-Seine 1900 – Omonville-la-Petite 1977)

Vous déboisez, imbéciles vous déboisez,
Tous les jeunes arbres, avec la vieille hache,
Vous les enlevez, vous déboisez imbécile,
Vous déboisez.
Vous déboisez, imbéciles vous déboisez
Et les vieux arbres avec leurs vieilles racines
Leurs vieux dentiers vous les garder
Et vous accrochez une pancarte,
Arbre de bien et mal, Arbre de la victoire,
Arbre de la liberté.
Et la forêt déserte pue la vieux bois crevé,
Et les oiseaux s’en vont et vous restez là à chanter.
Vous restez là imbéciles, à chanter et à défiler.
Vous déboisez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *